Abdelkader Bensalah : « Cette situation m’oblige à continuer à assumer la charge de chef de l’Etat jusqu’à l’élection du Président de la République »

Abdelkader Bensalah, le chef de l’Etat, a adressé, ce jeudi, un discours à la Nation dans lequel il se dit obligé « à continuer à assumer la charge de chef de l’Etat jusqu’à l’élection du Président de la République ».

« Chers concitoyens, Chères concitoyennes,

Comme vous le savez tous, le Conseil constitutionnel a prononcé, le dimanche 02 juin 2019, le rejet des deux dossiers de candidature déposés auprès de lui en vue de l’élection du Président de la République prévu le 4 juillet 2019, déclarant ainsi l’impossibilité de tenir cette échéance à la date prévue et sa réorganisation de nouveau.

Il a considéré que dès lors que « la Constitution prévoit que la mission essentielle dévolue à celui investi de la charge de Chef de l’Etat est d’organiser l’élection du Président de la République, il y a lieu de réunir les conditions adéquates pour l’organisation de cette élection dans la transparence et la neutralité en vue de préserver les institutions constitutionnelles qui concourent à la réalisation des aspirations du peuple souverain ».

Aussi, a-t-il conclu « qu’il revient au Chef de l’Etat de convoquer de nouveau le corps électoral et de parachever le processus électoral jusqu’à l’élection du Président de la République et la prestation du serment constitutionnel ».

Chers concitoyens, Chères concitoyennes,

Cette situation m’oblige donc à continuer à assumer la charge de chef de l’Etat jusqu’à l’élection du Président de la République, et je suis parfaitement conscient de l’ampleur de cette responsabilité. » a indiqué Abdelkader Bensalah dans son discours.