ESPOIR : Depuis le Hirak, le phénomène de la harraga est presque à l’arrêt !

Depuis le début du Hirak, grandioses manifestations populaires, il y a de moins en moins de candidats à la « Harraga », signe d’un grand espoir pour les jeunes, et les moins jeunes, selon le site français Mediapart qui a effectué une enquête à partir d’Oran. 

« Depuis le début du soulèvement populaire en Algérie, le phénomène de la harraga est cependant presque à l’arrêt, signe que les candidats au départ commencent à croire qu’ils ont un avenir dans leur pays natal. » peut-on lire sur cet article.

Le célèbre journaliste-investigateur, Edwy Plenel, directeur du site MediaPart, a, dans un tweet, lancé un message clair aux différents présidents français qui se sont succédé, ainsi qu’à ceux des grandes puissances, qui pensent que soutenir un régime autoritaire est gage de stabilité!