Donald Trump aurait fait plus de 10.000 déclarations fausses ou trompeuses au peuple américain!

Durant la période ayant suivi sa victoire à la présidentielle, Donald Trump a fait 10.111 déclarations fausses ou trompeuses, selon le service de vérification des faits du Washington Post, un quotidien inscrit dans l’opposition à la politique de Donald Trump.

En 828 jours de présidence, Donald Trump aurait plus de 10.000 fois trompé le peuple américain. Selon la base de données du service de vérification des informations du Washington Post, Fact Checker, le Président américain a fait 10.111 allégations trompeuses ou fallacieuses.

D’après le quotidien, Donald Trump procéderait à environ cinq déclarations fausses ou trompeuses chaque jour, bien que, durant ces derniers mois, il ait commencé à mentir beaucoup plus souvent, jusqu’à 23 fois par jour. Le chef de l’État états-uniens s’y adonnerait d’habitude lors de rencontres ou de points de presse.

Le rapport est accompagné d’une courbe représentative qui va vers le haut au fil des mois du mandat du Président en exercice.

Les journalistes ont également publié, en guise d’exemple, certaines déclarations fausses que le Président Trump répète le plus souvent. En bas de chaque allégation, on peut voir les dates exactes où elles ont été prononcées par le dirigeant.

Le journal revient, entre autres, sur les remarques de M.Trump concernant l’économie des États-Unis qui, d’après lui, serait la meilleure du pays dans son Histoire, ce qui est démentie par le Washington Post, qui cite en meilleurs exemples les présidences de Dwight D. Eisenhower et de Bill Clinton. En outre, le journal évoque les chiffres en matière de financement de l’Otan, contredisant celles évoquées par Donald Trump. Ainsi, la contribution financière des États-Unis à l’Alliance serait d’environ 22%, alors que le Président aurait affirmé plus de 100 fois que celle-ci s’élevait à près de 100%.