La FAF dénonce l’attitude scandaleuse de Mohamed Raouraoua

Mohamed Raouraoua, vice-président de l’Union des associations arabes de football (UAFA), a refusé de serrer la main à Amar Bahloul, représentant de la FAF, lors des travaux de l’Assemblée Générale Ordinaire tenue le 17 avril à Abu Dhabi.

Un comportement inélégant et pitoyable qui déshonore le poste de responsabilité de vice-président qu’exerce cette personne au sein de l’UAFA indique un communiqué de la FAF.

Connu pour sa sagesse et son sang-froid, M. Amar Bahloul n’a pas voulu répliquer à cette provocation pour ne pas ternir l’image de l’Algérie dans un pays étranger et en présence des personnalités sportives du monde arabe.

La Fédération algérienne de football, tout en se solidarisant avec son membre du bureau fédéral, dénonce cet acte scandaleux et dégradant.

Par sa qualité d’association membre, la FAF exige de l’UAFA que son vice-président (Mohamed Raouraoua) présente des excuses et souhaite qu’à l’avenir ses représentants, et dans le cadre de leurs missions au sein de cette instance, aient droit à plus d’égard et de considération.

Il est utile de rappeler que l’algérien Mohamed Raouraoua a été président de la FAF.