Gaid Salah : « Cette horde, qui agit selon la logique de la bande, applique la désinformation et se cache derrière des slogans »

Gaid Salah, chef d’Etat major, a indiqué, lors du 2e jour de sa visite  en 5e Région Militaire à Constantine, que des parties hostiles à l’Algérie agissent « selon la logique de la bande, laquelle consiste à appliquer le principe de désinformation ».

« Remettre le pays sur la bonne voie requiert nécessairement de définir les priorités, et il n’y a pas l’ombre d’un doute que la priorité qui s’impose en ces circonstances que traverse l’Algérie, est la tenue des présidentielles dans les délais impartis. Nous avons parlé auparavant de la nécessité d’accélérer la tenue des présidentielles, mais aujourd’hui nous sommes absolument certains que celles-ci se dérouleront dans les délais déterminés, grâce à la bonne perception du peuple quant aux agendas de certaines parties bien connues, qui n’ont aucun lien avec l’intérêt du peuple algérien ; agendas dictés par des entités hostiles à l’Algérie, qui consentent tous les effort tendancieux afin d’entraver la solution constitutionnelle, en l’occurrence la tenue des présidentielles. Ces parties hostiles sont parfaitement conscientes que la tenue des présidentielles signifie le début d’ouverture sur la démocratie réelle. Ceci est loin de plaire à cette horde, qui agit selon la logique de la bande, laquelle consiste à appliquer le principe de désinformation et à se cacher derrière des slogans, aujourd’hui mise à nu devant l’opinion publique nationale. Ces slogans qui réclament la démocratie d’une part, œuvrent inlassablement pour ne pas l’atteindre d’autre part. » a affirmé le général Gaid Salah dans son discours d’aujourd’hui.