Arrestation de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks (Vidéo)

Julian Assange a été filmé ce 11 avril à la sortie de l’ambassade d’Équateur à Londres, où la police britannique est venue l’arrêter. Le fondateur de WikiLeaks ( site de publication de dossiers et documents confidentiels ainsi que d’analyses politiques et sociales à l’échelle mondiale) affirme que l’ambassadeur équatorien a «invité» les forces de l’ordre pour arrêter le lanceur d’alertes.

Réfugié depuis 2012 à l’ambassade d’Équateur à Londres, Julian Assange, méconnaissable, a été arrêté ce jeudi par la police britannique. Le moment où le fondateur de WikiLeaks quitte la représentation diplomatique sous escorte policière a été enregistré en vidéo.

Auparavant, WikiLeaks avait annoncé sur son compte Twitter que Julian Assange pourrait être expulsé de l’ambassade équatorienne à Londres «dans quelques heures ou jours». Le ministère équatorien des Affaires étrangères avait qualifié cette information de «rumeur», avons-nous appris de Sputnik.

Pour rappel, en 2012, Julian Assange a trouvé asile à l’ambassade équatorienne de Londres dans le but d’échapper à une extradition vers la Suède où il était recherché pour viol et agression sexuelle. Bien que ces poursuites aient été abandonnées en 2017, le tribunal de Westminster a maintenu le mandat d’arrêt contre M. Assange, indiquant qu’il avait été délivré après que ce dernier a enfreint les conditions de sa liberté sous caution.

Julian Assange craint, en cas d’arrestation, d’être extradé vers les États-Unis où il est poursuivi pour la divulgation de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.