La chute vertigineuse de Hamid Melzi !

Après avoir été limogé de la direction de la résidence d’État (Club des Pins et Moretti), Hamid Melzi s’est vu limogé, « une deuxième fois », du poste de PDG de la SIH (Société de l’investissement hôtelier).

La SIH, une société publique qui gère une quinzaine d’hôtels et de structures de luxe en Algérie, comprend les hôtels Sheraton d’Alger, Oran et Annaba, les hôtels Marriott de Constantine, Renaissance de Tlemcen, Four Points et le Centre des affaires Les Falaises d’Oran. La SIH gère, également, le projet de la modernisation des hôtels Cirta et Panoramic de Constantine, de la construction d’un Shopping Mall à Oran et l’espace commercial et culturel « Les terrasses du port » à Annaba. Aussi, le complexe de thalassothérapie Moretti-Club des Pins, avec deux hôtels de luxe de la chaîne Accor, sont en cours de réalisation par la SIH.

La SIH s’est vue confiée, également, la rénovation du Parc zoologique et des loisirs de Ben Aknoun à Alger, pour un investissement de 59 milliards de dinars, qui comprend les hôtels Moncada et Mouflons d’or.

Une chute vertigineuse pour Hamid Melzi qui régnait, en maître absolu, sur ces deux structures depuis plus de 20 ans !