Le FLN se dit disposé à aider le panel de dialogue pour l’organisation de l’élection présidentielle dans les plus brefs délais!

Le FLN, parti du Front de libération nationale, a affirmé, samedi, être disposé à aider l’Instance de médiation et du dialogue pour lui permettre d’accomplir sa mission et organiser une élection présidentielle transparente dans les plus brefs délais.

A l’issue de la réunion de son bureau politique, le parti a précisé, dans un communiqué, que sa position en faveur de cette instance « émane de sa conviction de la nécessité d’adopter un dialogue global et rassembleur comme choix approprié susceptible de surmonter la situation actuelle et de préserver les acquis nationaux », mettant en garde contre ceux qu’il a qualifié de « partis qui ne veulent pas du bien à l’Algérie et tentent d’échouer l’action de cette Instance ».

Concernant le mouvement populaire (hirak), le FLN a mis en garde contre « des parties malveillantes qui ne servent pas le peuple algérien et veulent délibérément perdurer la crise et faire basculer l’Etat dans l’anarchie », appelant les différentes franges de la société à « faire face à ces parties notamment à la lumière de la grande conscience observée auprès du peuple qui possède la capacité de dépasser la situation actuelle calmement et sereinement ».