Gaid Salah à propos des revendications de libérer ceux qui ont porté atteinte à l’emblème national : « Ce sont des propositions rejetées dans la forme et dans le fond »

Gaid Salah, le Chef d’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire, a fait une allocution, lors d’une visite de travail, ce matin du 30 octobre 2019, au Commandement des Forces de Défense Aérienne du Territoire, dans laquelle il affirme que les revendications de libérer ceux qui ont porté atteinte à l’emblème national « sont des propositions rejetées dans la forme et dans le fond ».

« (…) Ces personnes qui ont raté le train et qui font désormais partie du passé, vivent dans des tours d’ivoire et n’ont aucune idée de la réalité de ce qui se passe dans le pays, ni des sentiments des Algériens à travers le territoire national, ou de leurs espoirs et ambitions pour un avenir meilleur. En témoigne leurs propositions stériles et mort-nées, à l’mage de leurs revendications de libérer ceux qui ont porté atteinte à l’emblème national. Ce sont des propositions rejetées dans la forme et dans le fond, car le drapeau national est le symbole de la souveraineté nationale, des sacrifices des millions de valeureux Chouhada et de la souveraineté de tout le peuple algérien, qui n’acceptera jamais que l’on porte atteinte à l’emblème national» a indiqué le général Gaid Salah.