Les principales charges retenues contre Amar Ghoul, placé sous mandat de depôt

Abus de fonction, dilapidation de deniers publics et corruption en matière de marchés publics sont les principales charges retenues contre l’ancien ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, qui a été placé sous mandat de dépôt , jeudi, indique un communiqué du Procureur général près la Cour suprême.

« Amar Ghoul a comparu, jeudi, devant le Conseiller instructeur près la Cour suprême, dans le cadre de l’enquête liée à l’affaire Ali Haddad », précise la même source.

« Octroi délibéré d’indus privilèges à autrui lors de la passation de marché en violation des dispositions législatives et réglementaires, abus de fonction délibéré par un agent public en violation des lois et réglementations, dilapidation de deniers publics, conflit d’intérêts et corruption en matière de marchés publics sont les charges retenues contre Amar Ghoul », ajoute le communiqué.

Le Conseiller instructeur a ordonné son placement sous mandat de dépôt avons-nous appris de l’APS.