Vers le retour de l’mportation des véhicules de moins de 3 ans

L’importation des véhicules d’occasion permettra de « faire pression » sur le marché des véhicules assemblés localement, a indiqué samedi à Alger, le ministre du Commerce.

« L’un des objectifs de l’importation des véhicules d’occasion (moins de 3 ans) est de faire pression sur les prix des véhicules fabriqués localement. Cela va constituer un facteur externe favorisant la baisse des prix et permettre de donner une chance au citoyen d’acquérir une voiture selon ses moyens », a indiqué le ministre du Commerce à la presse, en marge d’une rencontre d’évaluation avec les directeurs de son secteur.

Lors d’une réunion du Conseil du gouvernement jeudi dernier, les ministres des Finances et du Commerce ont été chargés d’élaborer une « conception sur les mécanismes juridiques permettant au citoyen d’importer les voitures d’occasion ».